Chêne vert

Fiche mise à jour le 14/12/2020

MAISON DU BUPRESTE

À QUOI RECONNAÎT-ON LE FIGUIER ? SON TRONC COURT ET TRAPU, SES FEUILLES OVALES TOUJOURS PRÉSENTES


Nom latin : Quercus ilex
Famille : Fagacées
Hauteur : 5 à 20 mètres


C’est l’arbre de la sagesse.  Il existait bien avant l’homme, il y a peut-être 30 millions d’années. Un chêne vert pourrait vivre jusqu’à 1500 ans !

Il donne aux forêts du Sud leur verdeur éternelle : ses feuilles vivent deux ans et ne tombent pas toutes en même temps, il est donc toujours feuillu.

Ses feuilles ovales peuvent être dentées, épineuses ou entières sur les vieilles branches. Sur le dessus, elles sont vertes. Sur le revers, elles sont blanches ou grises verdâtre : grâce à ce feutrage, les feuilles transpirent moins.

Grâce à ses racines qui s’enfoncent en profondeur pour aller chercher l’eau, il arrive à bien pousser sur les sols calcaires.

Il est donc parfaitement équipé pour résister à la sécheresse : c’est pourquoi il peuple les paysages méditerranéens.

Dans la période avril-mai, on peut contempler ses fleurs mâles, qu’on appelle « chatons ». Ce sont des grappes de petites fleurs jaunes et allongées. Les fleurs femelles très discrètes arrivent plus tard.

Dans la période octobre-décembre, on remarque ses glands qui murissent dans l’année. Attention, ils n’ont pas bon goût pour l’humain ! Laissez-les tomber au pied de l’arbre, car les écureuils et les sangliers en raffolent. 

En Provence, on l’appelle l’yeuse.

Avec son bois, on se chauffait et on fabriquait de nombreux objets, dont des boules à jouer.

Les bergers l’apprécient, car les troupeaux s’y mettent à l’abri pour avoir de l’ombre.

QUI EST LE BUPRESTE ?
UN INSECTE AGILE ET COLORÉ


Nom latin : Coroebus florentinus
Famille :  Buprestidae
Taille adulte : 14 à 16 mm de long
Taille de la larve : 25 à 30 mm de long


Originaire d’Europe, le bupreste est un insecte agile : il court vite et s’envole rapidement. Pour échapper à son prédateur, il peut aussi devenir immobiles et se laisser tomber au sol.

Très coloré, il varie du vert bronzé au vert bleu, avec des reflets métalliques. Il est si beau qu’on l’utilise parfois pour décorer une broche ou d’autres bijoux.

Lorsque l’été arrive, on l’aperçoit sur les troncs et les branches du chêne vert. Pendant les heures les plus chaudes de la journée, on peut même l’observer en plein vol, autour de son arbre. Le reste du temps, il aime rester caché.

Il vit sa courte vie sous le soleil du bassin méditerranéen, mais avec le réchauffement climatique, il a tendance à s‘étendre en Europe vers le Nord.

POURQUOI LES BRANCHES DU CHÊNE VERT TOMBENT-ELLES ? C’EST UN COUP DU BUPRESTE !

Le bupreste a fait du chêne vert sa maison. L’adulte se nourrit des feuilles, de l’écorce et des fleurs. Les femelles pondent un œuf à la fois, au bout des branches basses.

Quand les œufs éclosent, des larves blanches-jaunâtres sortent. Elles pénètrent dans le bois du chêne et creusent des galeries dans ses branchespendant de longs mois.

Les galeries font quelques centimètres de diamètres mais peuvent atteindre 1,50 m de longueur…elles bloquent la circulation de la sève. Incapables de se nourrir, les branches se dessèchent et finissent par tomber !

Même si ces dégâts sont spectaculaires, ils ne remettent pas en cause la vie du chêne. Il faut surtout faire attention quand l’arbre est jeune.

Entre mai et août, le bupreste devient adulte et quitte son abri par un trou ovale creusé dans l’écorce. Essayez d’en trouver dans les chênes verts qui croisent votre route !