Archives du blog

Plantations UNA 2019

Dimanche 8 décembre – Campagne de plantations dans le cadre d’Une Naissance 1 Arbre (UNA)

Beaulieu et Restinclières

Les naissances qui ont eu lieu entre les mois d’octobre 2018 et 2019 ont été célébrées par la plantation d’un arbre mis à disposition par les communes de Beaulieu et Restinclières sur les parcs de chacune des municipalités.

Nous avons bénéficié d’une belle journée ensoleillée, quasi printanière. L’équipe de bénévoles et les familles qui se sont inscrites à l’animation ont beaucoup apprécié ce moment convivial proche de la nature locale. Nous tenons aussi à remercier les équipes municipales des communes qui soutiennent notre démarche de découverte, de sensibilisation et d’éducation à notre environnent local.

Pour les espaces des senteurs créés sur chacun des parcs et dédiés à la mémoire de Jean-Pierre Fels , Yves Caraglio a planté des plantes aromatiques : rosiers de Damas, sauges officinale, des sauges grahammii. Catherine Fels a participé à la plantation en y installant une myrte à Beaulieu et un choisya ternatea à Restinclières.

Parc la Roselière à Restinclières

Après le traditionnel tirage au sort des arbres à planter, les plantations ont eu lieu l’après-midi au parc de la Roselière à Restinclières avec la participation de sept familles et en présence du maire, Geniès Balazun. Cette année il y avait 6 variétés d’arbre à planter : pruniers, abricotiers, Feijoas, grenadiers, figuiers, et poiriers.
Les plants en containers de 5 litres ont fait l’objet d’une séance de préparation des racines avant leur plantation par Claire Atger, membre de l’association et spécialiste de la gestion et du diagnostic racinaire.

Avant de passer aux travaux pratiques, Claire Atger, spécialiste des systèmes racinaires, a pris la parole pour prodiguer quelques conseils aux planteurs. C’est ainsi qu’elle a rappelé que c’était la bonne saison pour planter et que concernant l’achat des plantes, il ne fallait pas se fier seulement à la partie supérieure de la plante. Il convenait de s’intéresser aussi à la composition de la motte. 

Les sujets à planter cette année sont d’assez grande taille. Ils ont quelques années de culture et sont présentés dans des containers, garnis d’un terreau très riche en matières organiques (engrais). Bien arrosés, ils ont connu une croissance rapide. On assiste souvent à une spiralisation des racines qui risquent à la longue d’étrangler l’arbre. Il conviendra donc impérativement d’aérer la motte et de sectionner quelques racines. Ainsi en pépinière, il ne faut pas hésiter à sortir les mottes des containers pour regarder l’état des racines. Il peut être nécessaire aussi de  tailler la partie supérieure. Il faut être un peu « violent », nous dit Claire Atger. 

Quand on passe à la plantation, il faut conserver des racines et régler la hauteur de plantation en tenant compte du tassement. Il ne faut pas planter trop bas. On creuse le sol, on pose l’arbre -qui aura été au préalable trempé dans une sorte de boue pour colmater les blessures des racines- au fond du trou puis on mélange la terre du trou avec la terre du container, on remonte un peu l’arbre.

Arrive l’étape du « plombage » : on arrose pour chasser l’air du trou de plantation.

Bien conseillés, les jeunes planteurs passent à l’action sous l’œil bienveillant d’Yves, François et Jean-Paul.

Les plantations terminées, un nouvel hommage est rendu à Jean-Pierre Fels dont le slogan était : Mieux connaître la nature pour mieux la protéger. Louise Achard rappelle l’énergie sans faille de Jean-Pierre qui a œuvré avec conviction au développement de l’association. Un espace a été réservé pour la plantation de rosiers et de plantes à parfum que l’on va enrichir chaque année. Pour Yves c’est la fidélité à ses grands-parents provençaux dont c’était la spécialité.

Il est rappelé que le nom du village –Restinclières- vient du mot occitan « restincle » qui désignait le lieu où on  plantait le pistachier lentisque utilisé autrefois pour le tannage des peaux. Ce pistachier a disparu de la nature d’où l’idée de le réinstaller pour réhabiliter des zones en friches.

Pour clore cette belle après-midi, un goûter est offert aux grands et aux petits avec quelques pâtisseries maison confectionnées par Jacqueline, Louise et Régine et des boissons froides et chaudes.

Vers 16h30, la fraîcheur arrive qui nous rappelle que nous approchons de l’hiver. Il faut calfeutrer les bébés et songer à ranger les outils.

Une dizaine de parents ont adhéré à A.R.B.R.E, une bonne action pour lui permettre de continuer à grandir  !

Une plantation réussie.

Parc des Carrières à Beaulieu

À Beaulieu les plantations ont eu lieu le dimanche matin avec une bonne douzaine de variétés telles que : Cudrania, Platane, Cormier, Sorbier, Grenadier, Arbousier, Argousier, Houx, Pinsapo, Toona, Erhetia, Cytise…
Nous avons accueilli les jeunes parents et les bébés de l’année et parfois aussi les grands-parents venus donner un coup de pioche. Les avant-trous avaient été préparés par des bénévoles de l’association pour permettre une plantation plus aisée.

Yves Caraglio le botaniste, Jean-Paul Taillandier le responsable des parcs et François Bertin un des fondateurs de l’association, étaient présents pour aider les planteurs.
La matinée a commencé par le tirage au sort des jeunes pousses puis chacun a rejoint l’emplacement numéroté pour procéder à la plantation.

Un café préparé par François et un jus de pommes chaud parfumé aux épices confectionné par Louise Achard étaient proposés aux travailleurs du dimanche.

Les plantations effectuées, parents, enfants et grands-parents ont écouté les explications d’Yves sur l’historique du parc, installé il y a six ans à l’emplacement d’une ancienne décharge, et la philosophie à la base de son aménagement – exclusivité des plantes méditerranéennes qui doivent progressivement se « débrouiller » toutes seules-. À partir du printemps, les parents sont invités à donner un coup de main pour l’arrosage et le nettoyage du parc.

Cette année l’arrosage a été facilité par l’accès direct à l’eau du bas-Rhône grâce à l’intervention de la commune et des bénévoles qui ont installé les tuyaux.  

Jacqueline Taillandier, la présidente d’A.R.B.R.E, a rappelé les différentes activités de l’association et a invité les participants à consulter le site Internet de l’association régulièrement mis à jour : arbre34160.org 

La matinée s’est achevée par un hommage à Jean-Pierre Fels, à l’origine de l’association A.R.B.R.E, qui est décédé le 14 février dernier. Louise Achard, vice-présidente, a rappelé l’attachement de l’ancien président aux deux parcs qu’il a contribué à créer. En bordure des rochers,  des rosiers et des sauges ont été plantés en sa mémoire avec l’aide de son épouse, Catherine. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Jean-Luc Bourdenx, conseiller municipal, qui représentait également le maire empêché. Notons aussi la présence de Jeanne Castan, ancienne présidente de l’ADEB  qui a fusionné avec l’association REST’ENVI pour donner naissance à l’A.R.B.R.E.

Nous avons ensuite partagé le pot de l’amitié dans une ambiance printanière propice aux échanges.

L’entrée du parc des Carrières à Beaulieu.

N’oubliez pas de visiter régulièrement notre agenda, et/ou de vous abonner aux publications sur notre page Facebook.

À bientôt.

Plantations UNA 2018

Beaulieu et Restinclières

Les plantations se sont déroulées le samedi 15 décembre 2018, le matin à Beaulieu et l’après-midi à Restinclières.
Ce fut l’occasion de faire connaissance avec les nouveaux parents et de les inviter à venir prendre une part active au sein de l’association.

Au parc des Carrières

Le rendez-vous était à 10h30, avec un beau soleil.

Lien vers l’annonce sur le Midi libre

Au parc de la Roselière

Le rendez-vous était à 14h30, mais le soleil n’était plus de la partie.

Lien vers le compte-rendu sur Midi Libre

%d blogueurs aiment cette page :