La géologie de Beaulieu

La formation de la mer Méditerranée

C’est en passionné de Géologie que Dominique Gayte a animé la conférence sur la naissance de la Méditerranée le samedi 21 septembre dernier, un excellent prétexte pour découvrir la géologie locale.

Aussi l’A.R.B.R.E. vous en propose un court compte-rendu pour se préparer à la sortie sur le terrain qui va suivre, et qui sera bien évidement conduite par Dominique Gayte qui a articulé son partage de savoir en ces quelques points :

À partir de 4 cailloux, Dominique Gayte a démontrer comment la science de la géologie raconte l’histoire de la naissance de la mer Méditerranée : passionnant !
Il a démarré par quelques révisions qui portaient sur :
la chronologie de la Terre et la vie
• Les ères, périodes, époques et étages
• Les types de roches
• Les outils du géologues

Avec des exemples photos du Bois du Pilou, des Causses de Pompigan et d’autres encore, Dominique a abordé le contexte local :
• Les affleurements
• La carte géologique de Lunel
• Le Valanginien (crétacé)
• Les calcaires miroitants

C’est ainsi que l’études de la roche a permis d’en arriver aux déductions suivantes : Milieu marin – Relativement profond – Soumis à d’importants courants localisés – Dépôt de débris organiques là où le courant est le plus fort – Dépôts de marnes là où le courant est le plus faible – Plateforme peu profonde vers l’ouest (coraux).

Est arrivé le temps d’aborder, d’après des fossiles, le Valanginien supérieur, puis le Lutécien (éocène). Nouvelle déduction du géologue : Étendue d’eau douce (milieu continental) – Calme – Peu d’apport détritiques (calcaire purs, apport argile) – beaucoup de fossiles de vertébrés a proximité de Beaulieu (faunes chaudes de 6 à 7° plus élevée : crocodiles, tortues, palmiers).

Autres observations faites sur l’Oligocène d’après la carte géologique de Lunel, et des photos exemples telle celle du nouveau rond-point de Restinclières en plein oligocène : présence d’argile, de conglomérats, de dépôt continentaux jusqu’à 3000 m d’épaisseur). Donc autres déductions : Galets bien arrondis (donc transportés) – Donc érosion d’un relief – Constitués de calcaires – Donc transportés pas trop longtemps (le calcaire s’use vite !) -Plus grossiers au sud, plus fins au nord – Donc le relief érodé était au sud – Epaisseur importante – Donc érosion importante d’un relief significatif.

Dominique Gayte aborde aussi le Miocène (Burdigalien) avec à l’appui des photographies de roches à Beaulieu et Boisseron : La pierre de Beaulieu utilisée pour la construction – Calcaire constitué de débris organiques – Coquillages : Pecten et Chlamys – Oursins – Donc origine marine – Grande transgression du Miocène.
À la base de ces calcaires ont observe des galets. Et ce que l’on peut en déduire c’est : Arrivée de la mer (transgression) – Au début reprise des galets de l’oligocène. C’est la trace de la formation de la méditerranée – Amas de débris de coquillages – Courant, vagues.

Synthèse de l’étude des roches affleurant à Beaulieu
Au valanginien mer assez profonde, calcaires et marnes provenant d’un continent assez proche, vers l’ouest. La mer s’est retirée progressivement. La fin du Crétacé et le début de l’ère tertiaire ont été continentaux. Une phase d’érosion d’un relief significatif au sud a eu lieu à l’oligocène. Retour de la mer avec la transgression Miocène.

-> Mais comment expliquer cela ?
Tectonique, un exemple de mondialisation…
Dominique Gayte a ici parlé de plis, de failles (document « hors conférence » : faille de Nîmes et des Cévennes).

La tectonique des plaques au Valenginien transforme la Terre. S’ensuit la formation des Pyrénées, des Alpes, et l’ouverture de la Méditerranée : la Corse et la Sardaigne pivotent – Créant un vide au sud de Beaulieu. Les failles NE-SW jouent en distension afin de combler le vide – Faille des cévennes – Faille de Nîmes – La mer, alimentée par l’atlantique, envahie ces dépressions.
À Beaulieu, nous constatons l’arrivée de  la mer avec la plage de galets repris de l’oligocène.

Retrait de la méditerranée : à la fin du miocène, la Méditerranée se retire (Importante phase d’érosion). Il y aura même des phases de quasi assèchement au cœur de la méditerranée – Importantes couches de sel déposées à ce moment (jusqu’à 2 500 m d’épaisseur) – Fermeture du détroit de Gibraltar, donc plus d’alimentation en eau de l’atlantique – Mais réouvertures temporaires – L’assèchement de la Méditerranée actuelle donnerait quelques dizaines de mètres de sel !

Il y aurait eu un évènement cataclysmique ayant réouvert le détroit il y a 5 millions d’années : Débit estimé à 100 millions de mètres cube par heure – Le niveau de l’eau augmentait jusqu’à 10 mètres par jour – La Méditerranée a été remplie en seulement quelques mois.
https://www.notre-planete.info/actualites/2226-mediterranee_inondation


Et tout cela n’est qu’un aperçu ! Alors rendez-vous dimanche 13 octobre à 14 h 30 à la Chapelle Notre Dame-de-Pitié. Munissez-vous de bonnes chaussures de marche car la balade va se faire sur le bois du Peillou et le chemin de Sussargues.
Inscription gratuite sur HelloAsso
Event Facebook

Publié le 23 septembre 2019, dans Autres actualités, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire à cette publication, merci :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :