La feuille de l’arbre n° 3

Une fois de plus de nombreux événements ont eu lieu au cours de ce trimestre entre Restinclières et Beaulieu. Votre large participation à chacune des sorties nous conforte et nous encourage à aller de l’avant. À ce titre, je rends hommage aux membres du bureau et du CA qui font un travail remarquable à tous les niveaux afin de cette association d’un intérêt général remplisse au mieux sa mission.

Nous n’avons cessé de sensibiliser les jeunes publics et de faire découvrir, à tous, la richesse de notre environnement immédiat. D’ailleurs, les écosystèmes complexes et fragiles qui nous entourent sont menacés alors que nous vivons dans l’un des hauts lieux de biodiversité mondiale. En effet, le bassin méditerranéen compte 30 000 espèces de plantes dont 13 000 endémiques ce qui nous place à 3e. 

À travers « La feuille de l’arbre » nous pouvons être accessibles vous offrir une myriade d’informations sur nos actions passées et futures également de mettre en lumière des sujets scientifiques à tous.

Je vous souhaite une bonne lecture.
Frédéric Charlin membre du C.A


BIODIVERSITÉ
et théorie(s) de l’évolution.


FOCUS
La diversité du vivant, une affaire d’ingestion !

Au début de la vie de la planète, l’oxygène était très rare (surtout présent dans la molécule d’eau) puis certaines bactéries ont réussi à utiliser l’eau pour produire de l’oxygène qui se répandait dans l’atmosphère (les cyanobactéries ou « algues bleues ») , puis d’autres bactéries ont réussi à transformer l’oxygène pour le dégrader et le tenir à un taux pas trop important (…)


PHOTO DU MOIS
L’Ophrys bécasse : petite orchidée du bassin méditerranéen bien présente sur nos communes.

(Photo Yves Caraglio)

Le saviez-vous ?

Le muguet est une fleur qui annonce le printemps. Il est très apprécié pour son odeur et pour bon nombre de symboles. Mais cette plante a plein d’autres mystère (…)

LIRE L’ARTICLE


PAROLE D’ADHÉRENT
Rose Laplagne

“ Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été fascinée par la nature, les animaux, les végétaux. Mes interrogations sur l’environnement sont venues bien plus tard quand mon mode de vie contemporain m’a éloignée de la nature. Tout à fait par hasard, j’ai découvert l’association ARBRE qui pour moi s’engage réellement sur des problématiques environnementales et représente un vecteur incontestable d’informations. Adhérer à ARBRE va dans une démarche personnelle de cohérence, d’épanouissement et de recherches d’informations qui me permettent de réactualiser mes connaissances et de pouvoir appliquer à mon niveau les préceptes majeurs de protection de la nature en espérant pouvoir préserver vivement notre cadre de vie. ”
Rose Laplagne, Conseillère Municipale Déléguée à la Culture – Commune de Sussargues.


Rejoignez 70 autres abonnés

Publié le 19 juin 2022, dans La feuille de l'arbre, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur La feuille de l’arbre n° 3.

Les commentaires sont fermés.